Changelog
Ajout de la page Règlement
Ajout de liens vers les catégories Ajout des sous-catégories "Jeux sponsorisés" et "Ambassadeurs" à la catégorie "Habbo"
Amélioration de l’espace commentaire et arrivée de nouvelles fonctionnalités sur ce dernier Création d'un rôle de modérateur Améliorations mineures apportées sur les boutons du site Amélioration de la version mobile
Correction d'un rare problème d'affichage pour les utilisateurs d'ordinateur portable Réactivation des changelogs qui avaient été désactivés suite au changement de notre serveur Correction d'une erreur qui survenait lors de l'ajout d'un commentaire après s'être connecté
Maintenance de plusieurs heures afin de procéder au changement de serveur
Correction du système d'inscription, il était impossible de s'inscrire depuis le 20 décembre 2018
Ajout des notifications
  La personne à qui vous répondez recevra une notification si elle est inscrite sur le site.
Correction des ralentissements sur le site
Ajout de la page recrutements Ajout de la page mot de passe oublié Désormais le player ne se coupera plus lorsque vous changerez de page !
Correction du bogue des commentaires
  Ceux-ci peuvent de nouveau être postés.

Webpromo

Chaque semaine, des professionnels de santé du Fil Santé Jeunes interviennent pour échanger avec vous sur des sujets en lien avec la santé, l’amour, la sexualité ou encore le mal être. Différents thèmes sont abordés durant des sessions de 15 minutes les mercredi et vendredi de 16h à 17h

Pour y participer, rendez-vous dans l'appart officiel Parc Fil Santé Jeunes chez officialroomsfr

Le thème abordé le 28 et 30 avril était : Complexes : un truc de filles ?

Voici un résumé du débat qui a eu lieu lors de l’une de ces sessions. Les séances peuvent varier d’un groupe à l’autre, puisque les personnes présentes au cours de ces échanges ne sont pas les mêmes sur chaque créneau.

Dès le début de la session, nous étions unanimes sur le fait que les complexes ne sont pas réservés qu'aux femmes. En effet, les images diffusées sur les réseaux sociaux peuvent apporter ou accentuer différents complexes mais cela ne veut pas dire que les hommes en sont dispensés. Les abdos ou l'épilation ont d'ailleurs été cités. Par exemple, les hommes sont de plus en plus incités à retirer leurs poils. Les états d'âme ou les émotions peuvent aussi être une source de complexes. Entre autres, les hommes ne sont pas censés pleurer. Nous avons aussi évoqué le complexe mental et/ou maladif comme les tocs ou le bégaiement.

 

Nous avons aussi parlé de la société et de ses clichés. La société donnerait-elle plus de complexes aux femmes ?Aujourd'hui, on parle de plus en plus de « body positive » et d'acceptation de soi. Cependant, la critique, le regard des autres ou encore les idées préconçues peuvent jouer un rôle majeur dans l'acceptation de notre corps ou de notre personne. Les psychologues nous ont d'ailleurs demandé si nous pouvions vraiment changer notre corps, ce à quoi nous avons répondu que la chirurgie (seins, nez, etc.) et le sport étaient de bonnes alternatives.

Ce que j’ai retenu (Phyrs) : un débat assez rempli et fluide. Le groupe dans lequel j'étais était majoritairement composé de filles. Plus d'avis masculins auraient été les bienvenus. La discussion était notamment axée sur les complexes physiques. Pour ma part, je pense qu'avoir des complexes est tout simplement humain. Faire abstraction du regard des autres et apprendre à aimer son corps tel qu'il est est très important puisque celui-ci nous accompagnera jusqu'à la fin de notre vie. Cependant, si le recours à la chirurgie peut aider quelqu'un à s'accepter davantage, alors pourquoi pas. Toutefois, à défaut de modifier son apparence avec la chirurgie, on peut aussi s'approprier son corps en y ajoutant des artifices, sa propre touche (les tatouages, les piercings, etc.). De nos jours, les tatouages permettent par exemple d'embellir certaines cicatrices, et ainsi de mieux les accepter.

Le thème pour les 5 et 7 mai n'a pas encore été communiqué.

Qu'en pensez-vous ?

Les commentaires

Publicité